• Bienvenue sur le continent de Midgard et ses cinq grandes nations. Les deux nations mères : Aosí, la nation qui règne en maître sur toutes les autres, dirigée par un Chancelier, pro-technologie, puis Boreas, son ennemie numéro 1 qui lui est en tout point antithétique et prône la magie dans son absolu. Les trois nations inférieures : Nordri, qui prend - soumise - parti pour Aosí, dirigée par un conseil de Järls, Austri, neutre et sous le joug d'une famille Impériale proche de son peuple... SUITE?
  • 1
    6
    4
    2
    5


SUDRI ; La ténébreuse
Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
l'Origine
Ensio
l'Origine
avatar
esprit originel Bénédiction : Aucune
Âge du personnage : Indéterminé
Profession : Grand Créateur
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 8 Jan - 13:46

Généralités



Régime politique


Historique rapide

Si lors de son émergence Sudri a suivi les préceptes de la monarchie dynastique, la nation a fini par adopter un système électif pour choisir son suzerain. Nombreuses ont été les catastrophes diplomatiques qui ont ébranlé la Ténébreuse, faute à des dirigeants qui ne devaient leur place sur le trône qu'à la pureté de leur sang et non à leur capacité à régner dignement. La plus tristement célèbre reste la dynastie Ambrose (-310 - -201) que l'on a longtemps qualifiée de maudite. Leur siècle de règne fut ponctué de guérillas, d'affaires louches et d'une longue série de catastrophes naturelles.

Au fur et à mesure du temps, de grandes instances entravées par le trône ont vu le jour. Le Conseil des Sages, le Conseil de guerre et l'Assemblée ont rythmé la vie de la nation selon le bon vouloir du dirigeant jusqu'à ce que le Conseil des Sages ne se détache progressivement des injonctions du roi. Lassés des héritiers médiocres qui se succédaient à la tête de la nation, les Sages ont saisi l'avis du peuple sudrien et ont fait débuter une nouvelle ère, destinant le dernier roi de la dynastie des Ambrose à abdiquer et à s'exiler. Désormais, le roi ou la reine serait choisi(e) soit par le programme IDRISS, soit par les Sudriens eux-mêmes.

Monarchie élective ; IDRISS

Mis en place en -301, le programme IDRISS forme les potentiels futurs dirigeants de la nation avant qu'ils n'occupent le trône. Les candidats (tout simplement appelés Idriss) sont proposés par les Barons à la demande du suzerain ou du Conseil des Sages lorsqu'ils jugent qu'il est temps de former la prochaine génération. On propose également un candidat originaire de Dusan, choisi par les Ministres. Cinq candidats pour un trône. Les conditions pour prétendre au programme sont :
- Avoir au moins 16 ans,
- Avoir des parents sudriens et être né à Sudri,
- Manifester un intérêt certain pour la politique,
- S'engager à suivre le programme jusqu'au bout.
L'identité des Idriss doit rester secrète. En dehors de l'enceinte du château, personne ne sait si la procédure a été déclenchée et qui sont les prétendants au trône. On considère tout simplement que la mise en route du programme signifie que la couronne est affaiblie et que l'équilibre du royaume est précaire. Alors, pour des questions de sécurité, le programme IDRISS est classé secret défense.

A Sudri, un roi peut choisir de laisser le pouvoir à son successeur avant que la mort ne l'emporte pour profiter d'une fin de vie paisible. Il doit d'abord s'assurer que les Idriss aient bien achevé leur formation : ce n'est qu'une fois cette étape franchie qu'il choisira parmi les cinq qui prendra sa place à la tête de la nation. Evidemment, le Roi n'est pas lui-même responsable des Idriss : ils sont à la charge d'un conseiller et de professeurs qui se chargeront de leur inculquer les rudiments de la vie politique, de la diplomatie et de tout ce qui constitue le quotidien d'un dirigeant. Ils suivent aussi un parcours pratique où ils peuvent observer le roi pendant qu'il réunit les différentes instances du royaume ou qu'il reçoit le peuple.

Une fois choisi par le roi - ou par le Conseil si le roi n'en est pas capable (ou qu'il est décédé) -, le nouveau dirigeant est couronné sur le plus haut balcon de Dusan par son prédécesseur ou par un Sage. Ce n'est qu'à ce moment-là que le peuple découvre l'identité de son nouveau suzerain.

Les Instances

Le Conseil des Sages : Constitué de trois sages bénis par Maiara la paisible, le Conseil des Sages a connu une fulgurante évolution. D'abord totalement dépendant du trône, il servait au dirigeant à déculpabiliser des décisions difficiles qu'il pouvait prendre. Une déclaration de guerre, un ordre d'exécution, chaque choix se devait d'être approuvé par les Sages afin que le Roi ou la Reine ait l'esprit léger. Le Conseil se révolte en -201, considérant son rôle inutile et l'utilisation de ses dons illégitime. Il remet en fait toute la légitimité de la Couronne en question et change la donne : la succession par l'hérédité devient obsolète et le programme IDRISS est créé pour que les futurs dirigeants soient formés et choisis pour leurs compétences.
Le Conseil s'est détaché de ses obligations envers le trône mais se place toujours en instance incontournable. Le dirigeant demande toujours leur avis aux sages en temps de guerre mais ces derniers ne sont plus contraints de lui dire ce qu'il veut entendre : ils agissent uniquement pour le bien de la nation. S'il a connu un âge d'or, le Conseil des Sages a vu son influence s'amoindrir au cours des trente dernières années. Il reste néanmoins primordial pour la Couronne de récolter les belles paroles des sages sudriens.

Le Conseil de Guerre : Le Conseil de Guerre est la plus récente des instances sudriennes. Créé par la Reine Anjali en -270 alors qu'elle souhaitait imposer aux hommes de sa nation une année d'entraînement militaire, il sera dissout après son assassinat en -265. Remis en place en 497, lors du coup d'Etat de la Reine Mattsen, le Conseil gère les armées et l'entraînement militaire obligatoire des jeunes hommes de 17 ans pendant un an, renouvelable pour trois ans.

L'Assemblée : Composée du Dirigeant, de trois Ministres et de quatre Barons, l'Assemblée se réunit tous les mois pour discuter des régions et de leur administration. A Sudri, le roi nomme trois Ministres qu'il considère comme ses yeux et ses oreilles. Chacun gère un domaine de compétence et est responsable devant le suzerain. Le roi nomme également quatre Barons, chacun devant appliquer les injonctions du roi dans la région dont il est responsable.


Armée


Autrefois brillantes et craintes, les armées de Sudri ont connu divers changements dans leur organisation. On les connaissait pour leurs offensives destructrices et imprévisibles ainsi que pour leur soif de territoire jusqu'à ce que les premiers traités ne stabilisent les frontières du monde. Mais depuis, elles préfèrent la défense à l'attaque et se contentent de garder les portes de leur nation avec une rigueur parfois effrayante.

Maîtresse de la stratégie militaire, la Ténébreuse est reconnue pour être une grande adepte de la stratégie dissuasive. Alors, à force d'éviter la lutte, les armées sudriennes ont gagné une réputation de lâches et de faibles. Pourtant, une fois le combat entamé, les soldats n'hésitent pas à faire preuve d'une agressivité inégalable pour défendre les principes de leur nation. Sudri dispose de bataillons très puissants et extrêmement bien organisés.

Gérés par le Conseil de Guerre, les soldats sont soumis à un entraînement obligatoires (pour les hommes) dès leur dix-septième anniversaire. Les enfants ont ainsi eu le temps de découvrir leur bénédiction et de s'y accoutumer avant qu'elle ne rende service à la nation. Chaque catégorie de bénis reçoit un entraînement particulier. Les enfants d'Orias s'entraînent ensemble quand les enfants de Tendaji profitent d'une éducation différente. Le but est d'apprendre à chaque soldat à puiser toute la force de son don au profit de son souverain.

Les sudriens masculins doivent effectuer une année entière de service militaire. Les soldats féminins peuvent rejoindre les rangs à partir de leur 17 ans également et suivre le même entraînement que leurs collègues masculins sans aménagement. La question de la parité se met doucement en place au sein de l'armée et on réfléchit de plus en plus à imposer cet entraînement aux femmes également afin de densifier le corps de réserve.
Pour ceux qui veulent rejoindre officiellement les armées , trois ans et un examen final sont nécessaires pour accumuler toutes les connaissances nécessaires à la bonne compréhension de la stratégie de guerre sudrienne. Les armées ont longtemps travaillé sur leur stratégie militaire afin de pouvoir couvrir toutes les situations possibles et imaginables tout en respectant la diversité des soldats qui constituent les rangs. La répartition finale est organisée selon les bénédictions et capacités guerrières dont disposent les aspirants soldats. Chaque bataillon est formé de soldats à distance, d'une ligne de corps à corps mais également d'un ou deux stratèges. Ces bénis étant rares, il est déjà arrivé qu'on vienne arracher un stratège à sa famille lorsque la guerre menaçait et que les rangs avaient besoin d'être renfloués.


Prédilections


Nation surtout constituée de montagnes, Sudri permet à ses habitants de vivre de l'extraction minière et du travail des joyaux précieux renfermés par la roche. Il n'est pas rare de croiser des carrières sur sa route ou de trouver l'entrée d'une mine de diamants. Les petites mains les plus habiles sont devenues les maîtresses d'un art sculpté imprégné de délicates touches de magie dont elles seules ont le secret. On travaille aussi le bois en construisant de belles maisons et on exploite l'eau comme on peut.

Les régions les plus reculées prônent un mode de vie simple basé sur la magie, la chasse et l'agriculture tout ce qu'il y a de plus basique. Les légumes et la viande sont exportés à travers le pays et le commerce tourne ainsi. Dans le sud, on a fait de la pèche un commerce florissant. La baie de Riagan regorge de denrées alimentaires d'excellente qualité qui enrichissent progressivement la région et qui commencent à se faire connaître au-delà des frontières. Pourtant, on évite d'exporter le poisson en dehors du royaume : la gastronomie sudrienne gagne en popularité et les touristes affluent pour goûter des mets d'excellence.

 

 
Revenir en haut Aller en bas
l'Origine
Ensio
l'Origine
avatar
esprit originel Bénédiction : Aucune
Âge du personnage : Indéterminé
Profession : Grand Créateur
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 23 Fév - 15:33

Géographie et climat


Capitale ; Dusan, la Fourmilière


Dusan, ou la Fourmilière, est le centre nerveux de Sudri. Véritable cerveau militaire et diplomatique, elle est cependant réputée pour n'être repérable que par ceux qui ont déjà foulé ses terres. C'est à Dusan que sont prises toutes les décisions importantes pour l'avenir du Royaume et que se trouve un des campus de l'école de magie du pays.

Architecture •• Volontairement construite entre deux montagnes afin que son accès reste le plus difficile possible, Dusan est la forteresse protectrice de Sudri.
Tout de la partie extérieure de la Fourmilière est bâtie à partir d’une plateforme principale extrêmement résistante. Celle-ci prend racine dans les formations rocheuses et permet à la ville de tenir debout.
Une grande partie de l’architecture extérieure se compose en mille-feuille. Le rez de chaussée regroupe des boutiques diverses et variées. Le premier étage revient aux services purement administratifs ou d’aide à la personne. Du deuxième au sixième étage se chevauchent des logements ou des greniers.


Régions

Les régions de Sudri sont réputées pour leur grand équilibre et la répartition sage de leurs ressources. Chacune semble être la continuité de sa voisine et ainsi de suite afin de former un cycle naturel parfait.

ESOS ••
Eros est la région qui regroupe la quasi totalité des montagnes de Sudri. Normal de trouver en son sein les mines de joyaux, principale source de richesse du pays, ainsi que les différents minerais permettant aux habitants de la nation de vivre. Les rivières prennent leur source dans ces montagnes indomptées.

DUSAN ••
Capitale de Sudri. Elle forme à elle seule une région en plein coeur d’Esos. En effet, volontairement construite au milieu de monts imprenables, elle utilise les pics dangereux d’Esos comme muraille naturelle. Elle est le centre économique et financier de la nation mais constitue également la plus grande forteresse de la nation, ouverte aux citoyens alentours en cas de menace militaire ou même naturelle.

UROS ••
Uros est la région des rivières et des rizières, aménagée “en escalier” sur les versants de certains monts. Le paysage est quadrillé de ruisseaux, de rivières, ainsi que d’un grand fleuve traversant deux montagnes qu’une grande partie de la population considère comme sacré. Uros est le centre nerveux des cultures de céréales et de l’élevage de poissons d’eau douce, ainsi que de la production de sel.

DRILJANA ••
La région du grand lac est une région plane encerclée de montagne. Elle voit les rivières d’Uros se déverser dans ses quelques étendues d’eau. C’est au sein de Driljana que poussent de nombreuses variétés d’herbes médicinales réputées à Boreas. Driljana est également mère de l’élevage de créatures d’eaux salines. Les maisons se trouvent fréquemment au dessus des lacs, regroupés en petits villages sur pilotis. Ceux-ci tiennent sur de grandes structures en bois imprégnées d’une magie très pure et surplombent les eaux bleues des étendues mystérieuses de Driljana.

BILJANA ••
La région des plaines se heurte directement à Driljana dans un espace particulièrement apprécié par les éleveurs des deux régions. Les vallées de cette région sont propices à l’élevage de bovins et d’ovins et inspirent à beaucoup un certain sentiment de liberté incommensurable.

Climat

Le climat de Sudri est de type montagnard, dominé par des vents parfois violents. Les températures s'abaissent lorsque l'altitude monte. Des pluies puissantes s'abattent quelques fois sur l'ensemble de la région, permettant aux cultivateurs d'obtenir de bonnes récoltes.
Les hivers sont longs et glaciaux, blanchissant de givre les paysages de Sudri. De rares épisodes neigeux viennent parfois épurer les flancs rocheux et les forêts profondes de la nation, mais la composition géologique du pays ne permet pas au manteau blanc de tenir bien longtemps. Les étés, quant à eux, sont doux mais fréquemment accompagnés de pluie et violents orages.

Aspect géologique

Sudri est une nation à 90% montagneuse. Si les flancs de ses montagnes sont parfois couverts de végétation (forêts ou même étendues d'herbe), ils demeurent le plus souvent des successions de roches et de caillasses instables. De nombreuses rivières s'écoulent le longs des monts d'Uros, et les suivre mène aux rares espaces plats et prospères du pays.

Culture

Intelligemment réparties selon la composition géologique de chaque région, les cultures de Sudri sont variées. On retrouve des rizières et des fermes aquatiques à Uros, élevant principalement des poissons d'eau douce. Biljana est réputée pour ses élevages bovins et ses récoltes de fruits et légumes. Les lacs salés de Driljana permettent également à Sudri de disposer de quelques espèces marines rares mais très recherchées par la noblesse.
Revenir en haut Aller en bas
l'Origine
Ensio
l'Origine
avatar
esprit originel Bénédiction : Aucune
Âge du personnage : Indéterminé
Profession : Grand Créateur
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 23 Fév - 15:33

Vie Quotidienne



Système politique


La Reine actuelle, Dawn von Mattsen, a pris le pouvoir par un coup d'Etat alors que le roi Ambrose venait de décéder -après avoir choisi son successeur-. L'arrivée au pouvoir de Dawn a engendré de nombreux changements dans la vie quotidienne des habitants de Sudri, notamment un certain tabou concernant la liberté d'expression. Pour plus d'informations sur les changements apportés par l'arrivée au pouvoir de Mattsen, consultez la liste ci-dessous.

Vie Quotidienne


Ecole et magie •• L'école dispose d'une importance capitale dans la vie d'un Sudrien. Obligatoire de 6 à 16 ans, on enseigne dans chaque établissement les matières considérées comme incontournables telles que l'histoire du monde, l'histoire de la nation, la géographie, les mathématiques et on dispense également quelques cours de magie élémentaire. C'est à 12 ans qu'un enfant choisit véritablement sa voie : suivre un apprentissage professionnel ou intégrer l'école de magie?


G.E.M.A ••La Grande Ecole de Magie Avancée (G.E.M.A) dispose de deux campus : un à Dusan, un à Driljana. L'enseignement prodigué par les deux campus ne diffère pas. La création d'un établissement à Driljana avait pour seul et unique but de promouvoir l'étude de la magie et de permettre aux enfants vivant dans les régions les plus reculées d'avoir une chance d'accomplir leur destin.

Mariage •• A Sudri, on vit d'amour et d'eau fraîche, mais également d'argent et intérêts. Les mariages arrangés sont rares mais existent, surtout à Dusan et Esos, et leurs raisons principales concernent l'argent ou l'envie de faire perdurer une lignée ancestrale.
La cérémonie des mariages d'amour se produit sous la bienveillance de Jera et Haneul. Le duo de l'Amour originel bénirait alors le couple et surtout la femme afin qu'elle puisse donner naissance à de nombreux chérubins.

Naissances, bénédiction et décès •• Une naissance est un événement capital dans la vie d'un jeune couple. L'enfant tant attendu se doit d'avoir une vie exemplaire jusqu'à la visite de l'Esprit qui lui accordera sa bénédiction. C'est pourquoi certaines familles s'arrangent pour élever leurs enfants selon les croyances locales, lui enseignant les valeurs appréciées par l'Esprit dont ils espèrent le salut.
Lors d'un décès, on n'invoque pas le pardon de Maho mais d'Anima. C'est à elle que reviennent les âmes et remercier le défunt de la vie qu'il a mené lui permettrait de retrouver son chemin vers Anima afin qu'elle ne lui offre un nouveau rôle dans la biosphère, peut-être plus doux que le précédent.

Culture et commerce •• Sudri commerce principalement avec la Merveilleuse, friande des herbes médicinales qui poussent le long des rives des lacs de Driljana. Les céréales de qualité produites par la Ténébreuses sont également très prisées puisque leurs vertus nourricières semblent incroyables.
Au sein même de la nation, le commerce concerne notamment la viande, produite à Biljana, le poisson et les roches travaillées permettant de bâtir des établissements solides.

Avant Mattsen •• Avant l'arrivée de Dawn au pouvoir, le royaume connaissait des temps joyeux et prospères. La confiance régnait en maître sur les terres épanouies de Sudri, le commerce se portait plutôt bien et les habitants vivaient en harmonie avec ce qui leur était donné. Tout allait pour le mieux, même au niveau géopolitique.

Régime de Dawn •• Depuis l'arrivée au pouvoir de la Reine Mattsen, certaines ethnies se réunissent afin de la faire tomber et de retrouver l'ambiance douce d'autrefois. Bien que les échanges internationaux aient augmenté et, par conséquent, aient enrichi la nation, l'indice de bonheur a clairement diminué.
La Reine surveille tout et réprime ceux qui expriment ouvertement leur mécontentement vis à vis du régime en place. La notion de confiance est perdue et les citoyens sont en proie au doute quant aux intentions futures de Dawn.

Répression •• Afin de conserver une certaine crédibilité auprès du peuple, la Reine n'hésite pas à enfermer ou à faire tuer ceux qui contestent le régime en place. Les révoltes qui ont pu éclater lors de son coup d'état furent immédiatement réprimées par l'armée et les chiffres concernant ces tragédies se virent modifiés au profit de la Reine.


Revenir en haut Aller en bas
l'Origine
Ensio
l'Origine
avatar
esprit originel Bénédiction : Aucune
Âge du personnage : Indéterminé
Profession : Grand Créateur
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 23 Fév - 15:34

Hiérarchie


Reine / Roi [1/1]•• Le roi ou la reine dirige Sudri d'une main de maître. Il dispose des pleins pouvoirs mais choisit de les déléguer à des Ministres et à des Barons afin de répartir les tâches. Il est lui même Baron de Dusan et se charge personnellement des questions diplomatiques. Il est possible de prendre rendez-vous avec lui sous autorisation du Conseil.

Reine : H. Dawn von Mattsen

Conseil de Sudri [2/3] •• Le Conseil dispose d’un rôle prédominant. Créé dès la mise en place de Sudri, il est composé de deux conseillers du Roi élus tous les 9 ans par tier (c’est à dire qu’un Conseiller est élu tous les 3 ans). Leurs mandats sont renouvelables et ce sans limite. Le troisième membre du Conseil est l'Oracle, disposant de son rôle à vie sauf s'il se désiste volontairement.
Généralement, on ne réunit le Conseil qu’en temps de guerre ou lorsqu’un souverain ne décède. Cependant, il peut également être réuni lors d’une réforme ou  quand des conflits éclatent sur les Terres de Midgard -même si elles ne concernent pas directement Sudri-. Les conseillers sont des élus très respectés et souvent descendants de familles anoblies ou disposant des respects de la souveraineté.

Conseiller : libre
Conseiller : Nög Zavialov
Oracle : libre

Ministres [3/3] •• Trois ministres pour trois grandes branches de pouvoir. Les ministres sont les bras droits du roi, la deuxième pièce la plus importante sur l’échiquier royal. Traditionnellement, le suzerain choisit ses ministres de manière altruiste et juste pour la nation.
Ministres et leurs rôles:
 

Ministre de la Justice : libre
Ministre de l'économie et de la finance : libre
Ministre de la Culture et de l'environnement : libre

Barons [3/4] ••Les Barons sont de proches collaborateurs du roi. Le peuple d’une région choisit son Baron ou sa Baronne qui, en retour, lui doit protection et loyauté. A chaque solstice, ces représentants du peuple doivent apporter des nouvelles de leurs territoires respectifs à Dusan. Dusan est considérée comme capitale de Sudri mais également comme une région à part entière. C’est cependant le roi qui en a la charge et qui y gère tout ce qui est politique, économique, éducatif.  

Biljana : libre
Driljana : libre
Uros : libre
Esos : libre

Idriss [3/3] •• Les Idriss sont de jeunes adultes aspirant à succéder au souverain actuel. Ils sont entraînés à la magie, au combat, à la gestion et à la stratégie. Le roi, lorsque le Conseil le décidera, choisira l'Idriss qui prendra sa place sur le trône et formera brièvement son successeur avant de se retirer.

Idriss : libre, libre , libre

Gardiens des Montagnes •• Les gardiens constituent le corps de l'armée s'occupant des problèmes internes à la nation. Ils sont les défenseurs de la Constitution et des intérêts du trône et n'interviennent que dans de graves situations. Les aspirants gardiens sont triés et finement choisis lors d'une sélection ayant lieu tous les deux ans.
Général en chef : libre

Soldats ••Les Soldats défendent majoritairement les frontières de la nations. Ils préviennent des attaques extérieures et s’occupent des cas les plus graves. Ce sont généralement des individus sortant d’un long et éprouvant entraînement, contrôlant de ce fait leurs dons avec perfection et minutie. On les répartit en quatre catégories : Soigneurs, Corps à Corps, Tireurs, Stratèges.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
— V E R D A N D I :: I. Bases de l'univers & de l'administration :: FONDEMENTS :: NATIONS-
© V E R D A N D I - 2018 ▬ TOUTE REPRODUCTION PARTIELLE OU TOTALE EST PROHIBÉE
À proposAnnexesNationsIntriguesAide et EntraideEntre Vous et Nous
Règlement
Contexte
Crédits
FAQ
Croyances et Légendes
Le continent de Midgard
Les dons et la magie
Les jeux de Midgard
Lexique
Technologies
Aosí
Boreas
Sudri
Nordri
Austri
Vestri
À venirLa proclame
Listing avatars
Listing dons
Entraide graphique
Questions et suggestions
Devenir partenaire
Prédéfinis
Contact administration